Martial Raysse, Platon et World of Warcraft

Peinture, volume, performance, à travers le monde des jeux vidéo

Site : Perrache
5 jours / 30 heures

25 février au 1er mars 2019
Lundi : 10h30/12h30 – 14h-18h
Mardi : 9h30/12h30 – 14h-17h
Mercredi : 9h30/12h30 – 14h-17h
Jeudi : 9h30/12h30 – 14h-17h
Vendredi : 10h30/12h30 – 14h-18h

Possibilité de rester pendant la pause déjeuner et de continuer à travailler.

Intervenante : Manon Vargas

Qu’est-ce que la perspective, dans Tomb Raider ? Une histoire du paysage par World of Warcraft, le travelling réinventé par Mario, la sculpture selon Minecraft…

Pendant une semaine nous regarderons pour seules images de références, des images de jeux vidéo.

Ceci est une expérience.

« -Socrate :  Je ne pense pas qu’on puisse définir le jeu vidéo simplement par les objets que l’on utilise. On doit faire entrer en ligne de compte quelque chose d’irréductiblement subjectif.

-Mario : Qu’as tu en vu en disant cela, Socrate?

-Socrate : Le jeu vidéo, il me semble que nous le reconnaissons d’abord comme une certaine forme d’expérience, une « expérience instrumentée », bien sûr, qui a besoin d ‘écran et de la machine de calcul pour se produire. Et, avec cela, nous nous mettons dans un certain état, un « état ludique » qui ne ressemble à aucun autre.  Au fond, ce n’est pas très différent de ce que produisent la lecture ou le cinéma. Ce sont aussi des « technologies culturelles ». »

Extrait de Philosophie des Jeux Vidéo,de Mathieu Triclot.

Il faudra créer des peintures, des images, des volumes ou des performances comme si nous étions les habitants de la caverne de Platon, regardant s’animer devant nous, non pas les ombres projetées de nous-même ou d’objets, mais regarder avec curiosité des images provenant de jeux vidéo.

Le stage sera une tentative de penser du monde, à travers le prisme des images issues du Gameplay que certains d’entre nous activerons.

La semaine sera remplie d’activités que chacun fera à son rythme, et quand bon lui semble. Nous ferons des travaux plastiques,  des exercices d’écritures, de performance, nous écouterons des conférences, interviews d’artistes, mais aussi de Mario, Lara Croft, Sonic…
Nous serons dans une caverne/laboratoire de production, où les seules images qui nous parviendrons seront celles provenant des jeux vidéo, auxquels nous pourront jouer .

Le vendredi après-midi, sera notre sortie de la caverne. Il y aura une restitution, de tout ce qui a était fait dans la semaine.

Nous parlerons autour d’un frichti, des travaux présentés et du cheminement intellectuel qui a conduit aux travaux réalisés.

Matériel à apporter :

Partenariat avec BOESNER : du matériel sera fourni pour ces stages. La liste définitive sera établie fin janvier.

Ordinateur Portable, si possible,  avec n’importe quel jeu dessus, du Solitaire à Tomb Raider, Wow, Counter-strike… (tout est admis, tout est possible).
Sinon des ordinateurs Apple fixes sont à disposition dans les ateliers.

Ainsi que tout ce qui vous semble nécessaire pour créer, peinture, dessin, vidéos, photographies, volume, ou performance.
Par exemple ; pinceau, châssis, papier, peinture, plâtre, ciment, terre, caméra, appareil photo, fil de fer, aluminium, acrylique, pastel …

Tous publics / pas d’âge ou de connaissances nécessaires sur les jeux vidéo
10 participants maximum.