Dessin : Abstractions

Site : Perrache
3 jours / 18 heures

22-24 février 2018
Horaires : 10h00 – 13h00 / 14h00 – 17h00

Intervenantes :  Sarah Bahr et Laetitia Blanchon

Ce stage vous propose trois jours d’immersion dans la pratique du dessin abstrait ainsi qu’une partie théorique sous la forme de mini-conférences introductives d’histoire de l’art.

Plus particulièrement nous allons travailler à partir de l’univers pictural de Jorinde Voigt, artiste prolifique dont quelques travaux ont été exposés à Lyon récemment à l’occasion de la Biennale d’art contemporain. Nous utiliserons comme point de départ des réflexions, méthodes et techniques employées par Jorinde Voigt (jorindevoigt.com) qui vous permettront de vous approprier le dessin abstrait d’une manière expérimentale. Au cours de nos recherches nous nous intéresserons aux techniques de représentation schématique du réel, aux modélisations d’états imaginaires, au rapport du dessin à la spontanéité, mais aussi à la notation musicale et chorégraphique.

Différents « exercices » pratiques vous seront proposés tout au long du stage pour vous accompagner de la recherche du motif à la réalisation de vos propres dessins abstraits en passant par la constitution d’un vocabulaire pictural partant de la sensibilité de chacun.

Le stage est ouvert à tous et s’adresse à toute personne curieuse de passer quelques jours d’expérimentation créative à travers le dessin contemporain.

Journée 1 :

Le passage du figuratif à l’abstrait
Matin, apports théoriques :
– Intervention sur les origines de l’abstraction en histoire de l’art / échanges, discussions. (Laëtitia Blanchon 3h) Présentation du travail de Jorinde Voigt et introduction des « exercices » pratiques (Sarah Bahr 1h, avec Laetitia)

Après-midi, pratique :
– Le dessin comme partition du réel (séance de photo, dessin d’observation, écriture spatialisée).
– Composition du sujet « 2 küssen sich » (noir et blanc)

Journée 2 :

Le flou et le net. Émotion et partition.
– Apports théoriques (Laetitia 1h30)
– Introduction aux techniques de l’aléatoire contrôlé (monotype, papier marbré, pochoirs, dripping).
– Composition du sujet « Now » (couleur)

Journée 3 :

Contexte – geste – trace.
– Apports théoriques (Laetitia 1h30)
– Différents approches au dessin du « modèle vivant », le corps dans l’espace, formes chorégraphiques.
– Composition du sujet « Inkommunikabilität » (couleur)

Matériel à apporter :
Une liste définitive sera envoyée aux élèves en amont du stage.

Tous publics / 15 participants maximum.