Calligraphie et marouflage

Encres, papiers

Site : Perrache
3 jours / 18 heures

28 février au 2 mars 2019
Horaires : 10H – 12H30 / 14H – 17H30

Intervenante : Yu Qing Wen

Le marouflage

Cette technique est développée dès le IX siècle.

Au Japon, pour appendre le marouflage 7 ans de travail de discipline sont nécessaires avant de commence étudier la technique. Le marouflage sur papier est une technique d’encadrement asiatique déjà pratiquée en Chine il y a plus de 1700 ans. Dès 907-923 ap. J.-C., le marouflage,  » Biaobei « , était très développé. Il s‘agit ici d’une première technique,  » tuo », marouflage simple, qui consiste à coller au verso d’une calligraphie une couche de papier fin différent de la calligraphie elle-même. L’encadrement traditionnel se présente sous la forme d’un rouleau que l’on déroule pour l’accrocher au mur ou que l’on pose à plat sur une table.

Pour toute personne intéressée par l’art, il y a de bonnes chances de retrouver avec plaisir le même esprit et la même passion dans la calligraphie chinoise. Cette pratique nous plonge en effet dans un monde de beauté, d’énergie, de mouvement et d’équilibre.

Jour 1:

kai shu
– Style régulier
Chu Suiliang (褚遂良,596-658)
褚遂良陰符經
– Marouflage

Jour 2
– kai shu
Quatre trésors, quatre outils de la calligraphie.
– calligraphie chinoise sans l’encre de Chine !?
– Marouflage

Jour 3

– Kai shu
– calligraphie et Innovation
-calligraphie classique en 3 dimensions
– Calligraphie et le chi kong
– Méditation dans la dynastie Song
-Marouflage

Matériel à apporter (provisoire) :

Partenariat avec BOESNER : du matériel sera fourni pour ces stages. La liste définitive sera établie fin janvier.

5 feuilles de papier de riz 70 X 140 cm
1 encrier chinois et bâton d’encre
1 pinceau chinois
De l’amidon de blé
Du matériel professionnel sera présenté et prêté au cours du stage.

Tous publics / 6 participants maximum.